Ecoutes électroniques

Publié le par A2IE Cabinet Investigations IE Boillot

 

".............Début 2009, le ministère de la justice dépose une requête en rejet du procès de l'Electronic Frontier Foundation contre la National Security Agency, affirmant que le contentieux sur le programme d'écoute électronique obligerait le gouvernement à divulguer des secrets d'état.

La proposition

En synthèse, la proposition de loi en cours de préparation viserait à contraindre les fournisseurs de services de communications à mettre en œuvre des moyens techniques permettant l'interception et les écoutes électroniques sur ordonnance.

Jusqu'ici, rien de bien nouveau si ce n'est que ces obligations s'adresseraient également à tout fournisseur de services de de communications cryptées. Et les nominés sont ... à titre d'exemple évoqués : le fournisseur des solutions BlackBerry, les sites de réseaux sociaux comme Facebook ou bien encore l'éditeur du logiciel Skype.

Comme le souligne le New York Times, outre la douloureuse question de la protection de la vie privée, un tel projet de loi émanant de la première puissance mondiale, constituerait un retentissant précédent en matière de législation et de moyens techniques employés......."

 

http://blogs.orange-business.com/securite/2010/10/il-faut-relier-le-nuage-a-la-terre.html 

Publié dans Espionnage

Commenter cet article